Une autre vidéo de Michael Wesh – Information R/evolution

décembre 10, 2007

Après sa vidéo sur le web 2.0 (The machine is us/ing us) , Michael Wesh* propose une nouvelle vidéo sur la façon dont le web révolutionne les modes d’accès à l’info. Plus d’étagères, plus de catégories, finie la hiérarchisation fixe de l’information, place à multi-qualification flexible des données.

 ——————————————————————————

* Michael Wesh est un anthropoloque qui étudie l’impact des nouveaux médias numériques sur la façon dont nous appréhendons l’information.  Il a parallèlement créé un groupe de travail : Digital Ethnography Working Group qui vise à explorer les différents aspects de la médiation de la culture via le numérique. Voir aussi : mediatedcultures.net


Vers un web n.0 ….

juin 20, 2007

Pour certains, l’évolution vers un web 3.0 correspond à l’intégration progressive des technologies du web sémantique au sein du web 2.0. C’est une évolution « d’un web de documents connectés à un web de données explicitement reliées entre elles » (Vers un web de troisième génération de  Nova Spivack) avec la mise en place d’un Web OS  sur lequel nos différentes applications bureautiques seront interconnectées et accessibles sur différents supports via le web (cf.  Vers un Web OS). 

Parallèlement à cette approche, Sramana Mitra propose sa propre version du web 3.0. Pour elle, le web sémantique n’est pas la brique essentielle de ce futur web mais il est constitué de différents ingrédients qu’elle donne à travers une petite formule :  Web 3.0 = (4C + P + VS).   Les 4C pour contenu, communauté, commerce, contexte, P pour personnalisation et VS pour recherche verticale. (Je rajouterai bien un petit TN pour navigation transversale et EL pour liens explicites mais j’ai un peu peur que la formule finisse par devenir interminable.)

Une définition concernant les moyens, une autre concernant les buts à atteindre ?…